DynaMesh®

Tailored Implants made of PVDF

DynaMesh®-PRM

Les filets implantables DynaMesh®-PRM sont ­spécialement conçus pour l’implantation de bandelettes sous-urétrales par voie transobturatrice dans le traitement de l’incontinence urinaire d’effort légère à modérée chez l’homme. L’excellente géométrie des lisières de filet DynaMesh®-PRM permet une insertion facile et atraumatique mais aussi l’ajustement du tissu environnant sans irritations. Indéformable, la structure textile à base de mono­filament en polyfluorure de vinylidène (PVDF) présentant une porosité effective très élevée assure l’intégration tissulaire exceptionnelle de l’implant.


Le choix de la méthode chirurgicale et de la position finale de la bandelette dépend des préférences du chirurgien et de la gamme des instruments correspondants, disponibles séparément. En général, le filet implantable est posé par une voie d’abord périnéale. Le muscle bulbospongieux est incisé à sa partie médiane et le bulbe de l’urètre est détaché du centre tendineux jusqu’à ce qu’il soit mobile.

La bandelette est mise en place avec un dispositif de tunnelisation (ou tunnéliseur) par voie transobturatrice. Le filet implantable central est fixé sur la partie mobile du bulbe urétral par suture. Le bulbe est amené dans l’espace rétro-urétral vers le pôle crânial par une traction exercée sur la bandelette. Une fois la bandelette positionnée, un tunnel est formé partant de la plaie périnéale et débouchant sur le site d’incision. Les extrémités de la bandelette sont retirées et coupées à la hauteur des berges de la plaie. Pour éviter toute dislocation de la bandelette durant les premières semaines de la cicatrisation, les extrémités sont reliées entre elles par un fil résorbable à moyen terme de calibre 2-0 de manière lâche.

L’utilisateur du filet DynaMesh®-PRM doit être familiarisé avec la technique d’implantation de bandelettes sous-urétrales.

DM-PRM-suburethral

Instruments adaptés

DynaMesh®-PRM ne s’enroule pas
Grande stabilité de forme pour une élasticité définie

Les filets présentent une dynamométrie parfaitement adaptée aux domaines d’application. Toutefois, ils sont si stables pour une élasticité définie qu’ils soutiennent au mieux les structures anatomiques et qu’ils ne rétrécissent que très peu.2)

Même soumise à l’effort, la porosité effective élevée est conservée, car le filet ne s’étire que dans sa longueur (d’un ordre de grandeur bien défini), tandis que la largeur ne varie pas.1) 4)

DM-PRM-no-rolling-in


Programme de livraison
prm-v

DynaMesh®-PRM 04 cm x 03 cm PV330453F1 Unit = 1 EA / BX
DynaMesh®-PRM visible 04 cm x 03 cm PV730453F1 Unit = 1 EA / BX
Utilisation
Implant DynaMesh®-PRM
Site d’implantation Incontinence urinaire masculine
Position Sous-urétrale
Voie d’abord L’implant est mis en place par voie trans­obturatrice selon la technique « outside-in » (de dehors en dedans)
Caractéristiques techniques

Matériau: Monofilament 100% polyfluorure de vinylidène (PVDF)

Charge à l’effort 0 kg 2 kg
Taille des pores 1,1 mm x 1,3 mm 1,0 mm x 1,4 mm
Porosité effective 59,7 % 61,6 %
Largeur de bande et des bras 11 mm 10,5 mm

Références
1) Göretzlehner, U:
PVDF as an implant material in urogynaecology
BIOmaterialien, 2007, German language
2) Klinge, U et al:
Demands and properties of alloplastic implants for the treatment of stress urinary incontinence
Expert review of medical devices, 2007
3) Klinge, U et al:
PVDF as a new polymer for the construction of surgical meshes
Biomaterials, 2002
4) Mühl, T et al:
New objective measurement to characterize the porosity of textile implants
Journal of biomedical materials research. Part B Applied biomaterials, 2007
5) Klosterhalfen, B, Institute of Pathology, Hospital Düren, Junge, K. and Klinge, U., University Hospital Aachen
Comparison of bacterial adherences (2010)
6) Klosterhalfen, B, Instituto de patología, hospital de Düren, Alemania
Foreign Body Reaction (2010)
7) Klink, CD et al.
Comparison of long-term biocompatibility of PVDF and PP meshes.
Journal of Investigative Surgery, 2011
8) Laroche, G et al.
Polyvinylidene Fluoride Monofilament Sutures:
« Can they be used safely for long-term anastomoses in the thoracic aorta?”
International Society of Artifical Organs, 1995